Centre communale d’action sociale (CCAS)

Le Centre communal d’action sociale vous reçoit, vous écoute, vous informe, vous oriente et vous aide. Il est ouvert à toute personne se trouvant dans une situation momentanément difficile et à toute la population roisséenne.

Les attributions du CCAS dans le cadre de l’action sociale sont l’instruction des dossiers d’aide sociale, l’organisation des services sociaux (service d’aide à domicile, demande de logement, accueil des demandeurs d’emploi, demande de couverture maladie universelle, demande d’aides aux personnes handicapées, instruction du RSA…) et la coordination des intervenants de l’action sociale (associations, travailleurs et services sociaux).

 

Les services de la petite enfance, avec la gestion de la crèche familiale et de la halte-garderie, sont également rattachés au Centre communal d’action sociale.

Les aides communales facultatives

Ce sont des prestations attribuées par la commission d’action sociale en complément de celles prévues par la législation.

Les aides financières

  • Aide aux personnes âgées : secours complémentaire (versé aux 65 ans et plus sous condition de ressources), indemnité de combustible (aux mêmes conditions) et chèques de services ;
  • Secours exceptionnels : ils peuvent être envisagés pour toute difficulté passagère. Le CCAS instruit les dossiers présentés en commission CCAS, au cas par cas ;
  • Chèques-vacances : ils sont attribués une fois par an aux personnes habitant Roissy depuis au moins 3 ans ;
  • Permis de conduire : prise en charge à hauteur de 50 % du permis de conduire (sauf conduite accompagnée) pour les jeunes de moins de 25 ans, sous conditions ;
  • BAFA : prise en charge à hauteur de 50 % de la formation BAFA pour les jeunes de 17 à 25 ans, sous conditions ;
  • Chèques de services : ils sont attribués chaque mois à toute personne de 65 ans et plus bénéficiaire du secours complémentaire et de l’indemnité de combustible ;
  • Toutefois, les personnes d’au moins 65 ans, sans condition de ressources, reçoivent 4 fois par an (à Pâques, au 14 juillet, lors de la semaine des personnes âgées et à Noël) des chèques de services d’un montant de 35 € ;
  • Carte cadeau naissance : chaque famille roisséenne reçoit une carte cadeau à l’arrivée d’un nouvel enfant ;
  • Partenariat avec le Lions Club : une cérémonie est organisée chaque année pour créer un lien avec les personnes en situation de handicap.

Les aides en nature

  • Les personnes de 65 ans et plus reçoivent, de la part de la municipalité, des petits cadeaux de l’amitié, un brin de muguet au premier mai et une boîte de chocolats à Noël ;
  • Veille sanitaire : dispositif national et local qui vise à organiser la mobilisation des personnes pour anticiper et faire face aux besoins lors des épisodes de canicule, de Grand froid et d’épidémie ;
  • Potager solidaire : des paniers de légumes sont distribués à tour de rôle aux personnes qui se sont signalées au CCAS selon les récoltes ;
  • Taxis communautaires : dispositif de la CARPF qui consiste à mettre en place un transport en taxi à prix préférentiel pour faciliter l’accès au centre de soin des publics vulnérables.

Les loisirs des seniors

  • Chaque année, le CCAS propose des loisirs aux séniors (conditions d’âge). Une sortie est offerte à toutes les personnes inscrites sur la liste du CCAS. Un ou deux voyages sont organisés à l’étranger ou en France, en pension complète. Le coût du voyage varie selon les revenus. L’association d’aide familiale le prend en charge de 30 à 70% ;
  • Un repas avec spectacle, à L’Orangerie, est offert en janvier ;
  • Accès à la culture : permettre l’accès à la culture pour les personnes percevant les minimas sociaux par le biais de places de spectacle à L’Orangerie à coût réduit.
Les dispositifs d’État

Ils sont essentiellement définis par le Code de l’aide sociale et complétés par les textes législatifs. Ils couvrent les domaines de l’aide médicale, l’aide aux personnes handicapées, l’aide aux personnes âgées, le Revenu solidarité active (RSA), l’aide aux demandeurs d’emploi et le logement. Le CCAS instruit les dossiers.

Les personnes âgées

Outre les différentes aides dont peuvent bénéficier les personnes âgées (aide-ménagère à domicile, allocation personnalisée d’autonomie ou placement en maison de retraite), des réductions sur les tarifs du transport public peuvent leur être consenties (carte « Améthyste »).

  • Aide à domicile
    Ce service rendu aux personnes âgées en difficulté passagère ou permanente, leur permettant ainsi le maintien à domicile, nécessite la constitution d’un dossier instruit par le CCAS. Cette aide est financée à 60% par la commune ; le solde est payé par les caisses de retraite et les bénéficiaires. Les aides ménagères ont pour fonctions essentielles les travaux d’entretien du logement, les courses ou la préparation des repas, mais aussi de faciliter les contacts extérieurs (aide pour remplir les documents administratifs) et rompre ainsi la solitude avec une écoute attentive des bénéficiaires.
  • Placement en établissement d’hébergement
    Il peut être demandé par toute personne âgée ne pouvant plus être maintenue à domicile.
    Le dossier Allocation personnalisée d’autonomie (APA) est instruit en vue d’une participation du Conseil Départemental.
  • Obtention de la carte " Améthyste "
    Pour les réductions sur les prix des transports publics, un dossier est à constituer auprès du ccas en vue d’obtenir la carte « Améthyste » (dans un délai de 2 mois).
    Pièces à fournir : avis de non-imposition ou participation financière (si imposition), avis de notification de l’allocation d’adulte handicapé si tel est le cas, photographie.

Le RSA (Revenu de solidarité active)

Toute personne qui souhaite constituer un dossier de demande de RSA doit, au préalable, effectuer le test d’éligibilité sur le site internet de la CAF afin de savoir si elle peut y prétendre.

En cas d’éligibilité, selon votre situation familiale et les revenus de la famille, vous pouvez faire votre demande de RSA :

  • soit directement auprès de la CAF si vos revenus et ceux de votre conjoint sont supérieurs ou égaux à 500 € ;
  • soit auprès d’un service social (CCAS ou service social départemental) si vos revenus et/ou ceux de votre conjoint sont inférieurs à 500 €. Vous serez alors soumis à une obligation d’accompagnement et à la signature d’un Contrat d’Engagement Réciproque (CER).

À noter qu’une personne qui perçoit des indemnités chômage peut avoir droit au RSA (selon le montant global des ressources et selon la composition familiale).
Le CCAS envoie la demande administrative à la CAF. Le CER est envoyé à la "mission insertion" (service du conseil général chargé du dispositif RSA) qui présentera la demande en commission afin d’entériner ou pas le contrat.
Pièces administratives à fournir : test d’éligibilité, carte nationale d’identité, livret de famille, titre de séjour pour les étrangers, RIB, 3 derniers justificatifs de ressources (3 mois précédant la demande), attestation de rejet des indemnisations chômage et attestation d’hébergement (en précisant « à titre gracieux » ou si participation financière).

Les personnes en situation de handicap

L’instruction des dossiers est prise en charge par le CCAS. Différentes aides leur sont proposées :

  • Allocations aux adultes handicapés : cette aide est octroyée aux personnes de plus de 20 ans dès qu’un certain taux d’invalidité, défini par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), leur est reconnu, entraînant de ce fait la plus grande difficulté à trouver un travail ;
  • Carte d’invalidité : cette carte permet à son titulaire de justifier de sa condition d’handicapé ou d’ancien combattant et d’obtenir ainsi certains avantages. Cette carte est délivrée par la CDAPH ou par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Pièces à fournir : certificat médical sur imprimé fourni par le ccas, carte d’identité, 2 photos d’identité (uniquement pour la carte d’invalidité). En plus, pour l’allocation aux adultes handicapés, déclaration de ressources sur imprimé fourni par le CCAS, dernier avis de paiement des aides perçues (rente, allocation vieillesse), dernières notifications de Pôle emploi éventuelles et relevé d’identité bancaire ou postal.
Contact : La Maison du handicap du Val-d’Oise à l’hôtel du département de Cergy
Tél. : 0 800 300 701.
Mail : maisonduhandicapvaldoisefr

La domiciliation

Elle permet aux personnes sans domicile stable, répondant aux critères définis, de disposer d’une adresse pour recevoir le courrier et d’accéder à leurs droits civils, civiques et sociaux.

L’attestation d’accueil

Formulaire CERFA à remplir par la personne qui souhaite héberger chez elle un étranger (sauf ressortissant européen, andorran ou monégasque) pour un séjour de moins de 3 mois dans le cadre d’une visite privée ou familiale.

Le logement social

Les demandes de logement social sont déposées au CCAS, celles-ci sont enregistrées pour toutes les communes de l’Île-de-France. Elles peuvent être enregistrées directement par les usagers sur le site : Ma demande de logement social.
Doivent y être joints la photocopie de la carte d’identité pour les adultes et du livret de famille pour les enfants. Ces demandes sont enregistrées directement sur le site de la préfecture et l’attestation du numéro unique est envoyée au domicile du demandeur sous un délai de 7 jours.

CCAS

Mairie annexe - 2, rue Jean-Moulin - 95700 Roissy-en-France

01 34 38 52 00

Lundi au mercredi : 8 h 30 / 12 h 30 - 13 h 30 / 17 h 45, jeudi : 8 h 30 / 12 h 30 - 13 h 30 / 19 h, vendredi : 8 h 30 / 12 h 30 - 13 h 30 / 16 h 45

Contacter par mail CCAS

Assistance sociale

Mairie annexe - 2, rue Jean-Moulin - 95700 Roissy-en-France

01 34 38 52 00

Virginie JEAN-BAPTISTE

Horaires de rendez-vous : de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

À télécharger

  • Guide des actions sociales et familiales PDF - 60 pages - 3,35 Mo
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?